Ovomaghaiti
Non classé

Haïti/réflexion/ L’esclavage modernisé.

Nos héros ont combattu l’armée française dirigée par Napoléon Bonaparte pour donner naissance à une nation libre. Ils ont chambardé le système esclavagiste pour permettre à notre nation de respirer l’air de la liberté.

Mais il y a plus de 30 ans ce système à refaire surface sur une autre forme ; le secteur textile communément appelé *Factorie*.

 

Le secteur textile-habillement représente à lui seul près de 90 pourcent des exportations totales de marchandises d’Haïti, il a un potentiel de création d’emplois supplémentaires évalué à 300 mille ouvriers. Les Etats-Unis d’Amérique sont le principal débouché de la production d’Haïti, avec plus de 90 pourcent de ses exportations, représentant un total de $ 900 millions en 2017 (Source: ADIH) , vendues sur ce marché. Haïti occupe le 5 e rang des pays exportateurs de produits en maille vers les États-Unis d’Amérique

Cependant, les conditions de travail des ouvriers et ouvrières de ce secteur sont très vulnérable. Leurs supérieures hiérarchiques, les traitent comme des esclaves. Ils leur mettent de la pression. Et les imposent des conditions gênantes à prendre ou à laisser lorsqu’ils revendiquent leur droit. Ces ouvriers travaillent 8 heures de temps par jours pour seulement 500 gourdes comme salaire équivalent à 6, 73 dollars us pour un taux d’inflation 20.1 %  selon la BRH.

Les dirigeants de ce secteur ne se soucient presque pas de l’État de santé de ces ouvriers, chaque usine possédant seulement une infirmerie de premiers soins, si un ouvrier a une maladie grave comme une crise cardiaque ces infirmeries n’ont pas d’équipement adéquat pour les soigner.

Certains des ouvrières sont victimes d’agression sexuelle, des agressions verbales, des harcèlements. Marie Claude, jean Charles mère de deux enfants âgée seulement de 26 ans nous explique comment elle a sauvegardé son job dans une usine textile de la zone métropolitaine : * j’ai travaillé depuis 2 ans dans l’une des zones franche de la capitale pour nourrir mes deux (2) enfants, un jour, le superviseur général bien vêtu m’a approché et me demande mon numéro, j’ai lui ai refusé depuis ce jour-là mon calvaire à commencer. Il commence à me signer des lettres de blâmes, des suspensions. J’ai porté plainte contre lui, mais ça été sans effet. Le 17 juillet 2020. Il a pris la décision de me virer de mon poste, j’ai commencé à pleurer et il m’a dit que nous pouvons arranger ça, et il m’a proposé de coucher avec lui à ce moment-là, j’ai pensé à mes 2 filles sans la présence de leur père et je me disais comment je vais nourrir mes enfants sans ce job ? J’ai accepté sa proposition et j’ai sauvegardé mon emploi. Et depuis ce jour cet homme m’a totalement ignoré, c’est la réalité de ce secteur beaucoup de fille sont victimes de ça conclut elle *.

Par ailleurs, la sous-traitance représente l’un des plus grands pourvoyeurs d’emplois du pays. Malgré une vaste connaissance des conditions inacceptables et inhumain de ce secteur les jeunes continuent de masser de ces entreprises pour trouver de l’emploi.

Pour ovomag :  Anderson CHARLES

Related posts

Burj Khalifa… Le gratte-ciel le plus haut de la Terre, en chiffres !!!

Ovo Mag Haiti

Haïti/ Dénonciation/UN EMPLOYÉ DU SÉNAT DÉNONCE L’ADMINISTRATION.

Ovo Mag Haiti

Incroyable! Une intelligence artificielle réalise une conférence de presse de Messi en anglais et le résultat est bluffant

Ovo Mag Haiti

Alexeï Arkhipovitch Leonov celèbre astronaute russe !

Ovo Mag Haiti

Haïti/ Sport/ UNE NOUVELLE TÊTE DE LA FÉDÉRATION HAÏTIENNE DE FOOTBALL SUSPENDUE.

Ovo Mag Haiti

Haïti/ Grève/L’ANAPROSS FERME CES POMPES EN SOLIDARITÉ À JEAN MARC CONDESTIN.

Ovo Mag Haiti

Leave a Comment

Ovomag te propose l'information dans toute son intégralité, des analyses, des reportages et aussi d'autres contenu divertissant!