Ovomaghaiti
EnquêteSociété

Sexe avec son ex : que faut-il en penser!

A l’ère où la sexualité n’est plus un tabou dans la société, ce sont les types d’expériences qui sont les nouveaux sujets de débats entre les jeunes de nos jours. Parmi ceux qui captivent le plus l’attention, c’est le sexe avec un ex qui fait le plus parler. Pourquoi le fait-on ? Faut-il le faire ? Est-ce normal ? Est-ce que c’est sans conséquences ?

Les avis ne sont pas partagés, comme le témoigne un sondage mené auprès de quelques jeunes sexuellement actifs, âgés entre 16 et 30 ans.

Filles contre garçons

La position des deux sexes sur le sujet est très différente. Les garçons l’abordent comme une affaire d’habitude et de besoins, tandis que les filles le caractérisent de sentimental et de nostalgie. Plus de 85% des garçons ne sont pas contre cela et 60% ont déjà fait cette expérience ; du côté des filles, on peut remarquer une nette différence de position : seulement 42% se disent ouvertes à cela, pendant que moins de 30% ont déjà fait l’expérience. Tout en donnant des raisons justifiant leur position.

Filles

« Le sexe avec son ex est une perte de temps », s’est exclame Wood, 27 ans, ce n’est donc pas utile de continuer a entretenir des rapports sexuels avec un ex, « je ne vois aucun intérêt à avoir du sexe avec quelqu’un que l’on connait deja, pendant que l’on peut profiter de la rupture pour explorer de nouveaux horizons qui pourraient apprendre de nouveaux trucs », a-t-elle ajoutée. D’autres avancent qu’accepter de coucher avec son ex, c’est lui donner la possibilité de jouer avec ton corps et tes sentiments, c’est surtout lui laisser voir tes faiblesses. Celles qui se disent pour ce genre de relation avancent dans la plupart des cas, que c’est juste un moyen de garder un certain pouvoir sur le garçon et que c’est une preuve qu’elles sont irremplaçables dans la vie du gars.

Garçons

Ça pourrait paraître étrange, mais bien sûr qu’il y a des garcons qui sont contre ce genre de relation. Ils poussent pour un manque de respect pour la nouvelle relation, un aspect moral partagé par la quasi-totalité des hommes qui se prononcent contre cela. Et comme certaines filles, ils refusent pour ne pas paraître pitoyable face à l’ex. Ceux qui n’ont pas de problèmes avec disent que c’est la curiosité qui les pousse à avoir des rapports avec leurs ex, Comme le témoigne cette déclaration de Liezer, 26 ans :  » Coucher son ex peut être un expérience très cool, car c’est une sensation différente de ce que l’on peut ressentir quand on était copain. « 

                               

Photo source: Google

 

Comment comprendre ce phénomène

Comme dans tous débats, les positions se divergent. Questionné là-dessus, Billy, 26 ans, a fait une approche mentale du sujet en plaçant cet acte sous la responsabilité de l’habitude et du manque, « l’amour provoque beaucoup d’attachement psychologique qui parfois apporte la satisfaction physique (sexuelle) ». Ce qui doit empêcher que ces anciens amoureux se séparent véritablement. Le souvenir des moments passés physiquement ajoutés à l’impossibilité de trouver mieux ou pareils ailleurs porteront sûrement à chercher continuellement la présence de l’ex. « Se déshabituer a quelque chose qui faisait du bien n’est pas si facile comme on le dit souvent » a-t-il ajouté.

Pour Jessica, 23 ans, c’est totalement le contraire, allant plutôt vers les conditions de la séparation des amants et rejetant totalement les aspects psychologiques.  » Quand on quitte une personne à cause de problèmes indépendants de notre volonté, ça arrive que l’on garde une certaine intimité puisque les sentiments sont toujours là et partagés, mais on s’est quitté par obligation « , a-t-elle déclaré. Ce n’est donc rien de mal le fait d’avoir des rapports sexuels avec un ex dans certaines condition, car en gardant un contact avec lui, c’est possible que le sexe entre aussi.

Des consequences sur eux

Selon les differents points de vue collectes sur le sujet, pratiquer le sexe avec son ex peut avoir 2 consequences principales sur les pratiquants. D’une part cela pourrait les pousser à prendre conscience de ce qui les lient et causer la reprise de leur relation très facilement, parce que le con « règle plus de conflits qu’on ne le pense ». En plus, le fait d’entretenir le sexe est la preuve qu’ils ont « un pied dans leur passe », selon Peter, 23 ans, « le sexe constitue un trait d’union entre leur passe et leur present ». D’autres part, avoir une relation sexuelle avec son ex pourrait empêcher de construire une bonne relation à l’avenir, si seulement c’est juste une histoire de cul qui lie ses ex.

Au regard de tous ces aspects et points de vue, n’est-il pas mieux d’éviter ce genre de pratique ?

Jean Obed SIBRUN

Related posts

Renforcement du savoir des journalistes des médias de l’AHML sur les droits humains

Ovo Mag Haiti

La criminalisation de l’avortement en Haïti, une vraie galère pour les femmes

Ovo Mag Haiti

Haïti/Économie/La pénurie du carburant engendre la hausse des prix des produits de première nécessité

Ovo Mag Haiti

Le népotisme dans les ONG et l’administration publique : un obstacle aux opportunités professionnelles

Ovo Mag Haiti

La plaine est en route pour devenir le nouveau Martissant !

Ovo Mag Haiti

Les matières fécales, une source d’énergie en or

Ovo Mag Haiti

Leave a Comment

Ovomag te propose l'information dans toute son intégralité, des analyses, des reportages et aussi d'autres contenu divertissant!