Ovomaghaiti
Non classé

Analyse/Haïti/insécurité/Impuissance ou impartialité de l’état?

 

 

Haïti est au plus bas niveau depuis le début de l’année 2020, c’est l’effondrement du système politique. Un séisme de corruption qui a conduit à un tsunami de meurtres et de kidnapping dans le pays. Les conséquences sont graves, Haïti est au fond du trou, avec peu d’espoir qu’il y ait du changement.

 

 

Un système économique au rabais, un appareil éducatif fantôme et un système de santé invisible, ceux qui ont conduit à une explosion sociale dans le pays et un phénomène d’insécurité de grande ampleur.

 

 

Sur la période du 1er janvier au 31 mai, le pays a enregistré plus de 616 cas d’homicides volontaire (meurtres). Dont 591 hommes (19 mineurs et 11 policiers), 25 femmes (4 mineurs). 75 % de ces cas d’assassinats sont commis dans le département de l’ouest.

 

 

Des crimes commis par des hommes armés d’armes de guerre, la provenance de ces armes sont douteuse et inconnues. La population vit dans une panique quotidienne, vu certains de ces malfrats étaient habillés en uniforme de police.

 

 

 

  1.   Dans ces conditions, à qui la population peut-elle faire confiance ?

 

Plusieurs cas de kidnappings, ont poussés la population à se révolter dans les rues de Port-au-Prince. Comme : Evelyne Sincère retrouvés assasiner le 1er novembre dernier.

 

 

Personne n’est à l’abri de se faire kidnapper ou tuer dans ce pays. Vu les circonstances, du président au madan sara, passant par les étudiants, l’insécurité peut frapper à n’importe quels coins de rue.

 

Dans le souci de changer les choses, le Président de la République a décidé de nommer un nouveau directeur général a.i de la police nationale d’Haïti.

 

Mr Léon Charles qui remplace Normil Rameau à ce poste. Il fait son retour quinze ans après avoir été à ce même poste. Demissionné du gouvernement de transition dirigé par Gérard Latortue à l’époque, qui lui reprochait son incapacité à ramener le calme dans le pays.

 

Aujourd’hui le président de la République décide de lui remettre les clefs de la sécurité publique. C’est un choix controversé par une partie de la population, mais comme toujours le président n’en fait qu’à sa tête.

 

 

Quelles perspectives pour les fêtes de Noël, dans un contexte pareil ?

 

 

Pour ovomag: St Jean Steeve

 

 

 

Related posts

Duckens Nazon promet la construction de 20 maisons pour des victimes du séisme du 14 août

Ovo Mag Haiti

Hadéen… Quand la Terre était un véritable enfer

Ovo Mag Haiti

Haïti/ Grève/Première journée dans la commune de Pétion-ville.

Ovo Mag Haiti

Burj Khalifa… Le gratte-ciel le plus haut de la Terre, en chiffres !!!

Ovo Mag Haiti

TITAN… La plus grande lune de Saturne.

Ovo Mag Haiti

3 prezime bandi mouri jodi mèkredi 21 jen 2023 a nan Petyonvil

Ovo Mag Haiti

Leave a Comment

Ovomag te propose l'information dans toute son intégralité, des analyses, des reportages et aussi d'autres contenu divertissant!