Ovomaghaiti
Culture

Décès du célèbre batteur nigérian, Tony Allen.

 

Selon les informations relayées par plusieurs médias internationaux dont RFI et France info, Tony Allen, l’un des plus grands batteurs au monde est décédé, jeudi 30 avril 2020 dernier, à Paris à l’âge 79 ans.

C’est son manager, Eric Trosset qui a annoncé la nouvelle à l’Agence France-Presse (AFP), sans pour autant porter de précision sur la cause de ce décès brutal. Toutefois, Eric a précisé que Tony n’est pas mort à cause du Covid-19. « Il était en pleine forme, c’était assez soudain. Je lui ai parlé à 13 heures puis, deux heures, plus tard, il était pris d’un malaise et a été transporté à l’hôpital Pompidou où il est décédé », a déclaré le manager.

Tony Allen a débuté sa carrière musicale en tant que batteur à l’âge de 18 ans. Dans les années 60, il a rencontré son compatriote musicien Fela Kuti avec qui il s’est lié d’amitié. Une collaboration qui aura duré plus de 20 ans. L’inventeur de l’afrobeat, aux côtés de Kuti, a su bien vite créer une place de choix dans l’univers musical mondial. L’afrobeat ,en tant que rythme musical qui mixe à la fois le style highlife, polyrythmie yoruba, le funk et autres est devenu sans conteste l’un des courants fondamentaux de la musique africaine du XXème siècle grâce à la notoriété de ce grand homme.

À travers ses différents textes engagés qui renferment à la fois des idées panafricanistes et révolutionnaires, Tony Allen est considéré comme l’un des défenseurs des libertés en Afrique. Cette icône de la batterie qui a fait du Nigéria le berceau de l’afrobeat, s’était engagé tout jeune dans la bataille des revendications des Afro- américains au cours de son séjour avec son compatriote Kuti aux États-Unis dans les années 1960. Grâce aux fougues et engagements de ces deux jeunes musiciens qui ont fondé le groupe Afrique 70, la musique africaine a connu des moments de gloire à travers le monde. En dépit des intérêts qui les ont liés, le chemin de ces deux hommes s’est malheureusement séparé à la fin des années 70.

Avec le groupe Afrique 70,Tony Allen a enregistré pas moins de 40 albums. Après sa séparation avec ce groupe musical dont il a été batteur et directeur, il s’est installé en France dans les années 1980. Il a collaboré avec plusieurs artistes dont Jean-Michel Jarre, Charlotte Gainsbourg et Sébastien Tellier étant les plus connus. Ses collaborations et ses albums à succès ont fait de lui un véritable génie et une figure de proue de la musique mondiale. Sans doute, Tony Allen manquera longtemps au monde musical en général et à ses fans en particulier. Puisse son âme trouver un lieu de repos digne du batteur indétrônable qu’il a été de son vivant !

Marc Wisly HILAIRE

Related posts

Troubleboy présente son nouvel album pour l’hiver.

Ovo Mag Haiti

Baz-Art création fait sa première exposition.

Ovo Mag Haiti

Harmonik: grand désaccord entre les membres du groupe

Ovo Mag Haiti

Carlacia Grant : cette Haïtienne qui joue dans la série Netflix Outer Banks…!

Ovo Mag Haiti

Le tournage de Joker 2 est terminé

Ovo Mag Haiti

« Lakou », un pari réussi pour Tafa qui choisit la route difficile

Ovo Mag Haiti

Leave a Comment

Ovomag te propose l'information dans toute son intégralité, des analyses, des reportages et aussi d'autres contenu divertissant!